Faites épargner votre entreprise pour votre pension!

Avez-vous déjà consulté MyPension pour connaître votre pension légale au moment où vous aurez 67 ans? Cette confrontation vous a fait peur?

Il est grand temps d’entrer en action pour avoir un peu plus de sécurité financière le moment de la retraite venu. Entre autres, en  épargnant une jolie somme pour votre pension à travers votre société. A cet effet, nous vous proposons une formule très intéressante: l’engagement individuel de pension (EIP). Si vous êtes indépendant, vous pouvez faire appel à la convention de pension pour travailleur indépendant (CPTI). Ces deux ‘assurances’ sont fiscalement plus intéressantes qu’une augmentation de salaire ou la distribution de dividendes.

 

Comment cela fonctionne?

D’abord, vous déterminez la cotisation que votre société paie pour vous et la façon dont cet argent sera investi: dans des produits de la branche 21 ou de la branche 23 ou dans un autre fonds.

 

Ces cotisations pour un EIP sont intégralement payées par votre société. Et en plus, elles sont 100% déductibles comme charges professionnelles  (si du moins vous n’épargnez pas plus de 80% de votre revenu). Vous avez même la possibilité de verser de façon rétroactive (jusqu’ à dix ans maximum dans le passé) des ‘primes de rattrapage’, qui elles aussi sont fiscalement déductibles.

 

Si vous décidez de partir à la retraite, l’assureur vous paie directement le montant de la pension, puisque vous êtes le bénéficiaire personnel (et non la société). Même en cas de faillite, personne ne peut donc toucher à ce capital constitué. Bon à savoir également: de cette pension complémentaire on déduit seulement un impôt unique de 10 à 16,66% selon l’âge à laquelle vous prenez votre retraite.

 

Et n’oubliez pas que vous pouvez aussi utiliser votre EIP pour investir avantageusement dans un bien immobilier. Cela peut se faire de trois façons. A travers

  1. une avance de capital: vous prélevez une partie des réserves constituées sous forme d’avance
  2. un crédit-logement auprès de l’assureur EIP: à l’échéance finale de votre police, vous remboursez le montant en une fois avec votre capital constitué.
  3. une mise en gage auprès d’une institution de crédit: vous concluez un crédit hypothécaire classique et l’EIP sert alors d’alternative à votre assurance solde restant dû.

 

Plus d’infos ? Contactez-nous.