En quoi la Pension Libre Complémentaire pour les Travailleurs Salariés (PLCS) est-elle si intéressante?

L’entreprise où vous travaillez n’a pas d’assurance groupe ou une assurance groupe limitée. Malgré ces perspectives peu brillantes pour vous, vous aimeriez tout de même épargner pour une pension complémentaire? C’est possible, bien sûr! Mais saviez-vous que vous pouvez le faire en passant par votre employeur. Avec une PLCS (Pension Libre Complémentaire pour les Travailleurs Salariés) vous vous constituez vous-même une pension plus confortable.

WDR Assurances se fera un plaisir de régler cette pension complémentaire pour vous. En fait, c’est simple comme bonjour: par l’intermédiaire de WDR vous souscrivez un contrat de pension avec un assureur. Ce dernier vous fournit une attestation à remettre à votre employeur. Votre contribution mensuelle pour votre pension complémentaire sera retenue par votre employeur sur votre salaire net et versée dans votre contrat d’épargne-pension.

Quel montant pouvez-vous verser?

Vous pouvez épargner jusqu’au plafond maximum de 1 600 euros par an. Si votre salaire est supérieur à 53 333 euros par an, vous pouvez épargner jusqu’à 3 % de votre salaire de référence*, diminué des réserves de pension déjà constituées dans votre assurance groupe ou plan sectoriel (**).

Nous attirons votre attention sur le bel avantage fiscal de cette formule, c.-à.-d. 30% de réduction d’impôts sur les montants que votre employeur retiendra sur votre salaire net. Dans le cas d’un versement annuel de  1 600 euros, vous bénéficiez d’un avantage fiscal de 480 euros.

(*) Votre salaire de référence correspond à votre salaire brut, y compris pécules de vacances, bonus, gratification etc., avant déduction des cotisations sociales. Vous trouvez votre salaire de référence dans le document ‘compte individuel’ que vous recevez chaque année de votre employeur.

(**) Vous trouvez le montant de vos réserves déjà constituées dans le cadre du deuxième pilier sur  www.MyPension.be.

Vous choisissez la formule dans laquelle vous souhaitez épargner

WDR Assurances vous aide à répartir vos versements. Ensemble avec nous, vous choisissez la meilleure formule.

  1. Vous voulez une sécurité absolue pour votre épargne ? Optez alors pour une assurance épargne (branche 21). Votre épargne est protégée et bénéficie d’un rendement garanti, valable dès que le versement a lieu. Ce rendement est révisable chaque année. En outre, vous bénéficiez d’une participation éventuelle aux bénéfices de l’assureur.
  2. Vous préférez un peu plus de risqueset un rendement potentiel plus élevé ? Dans ce cas-là, une assurance placement (branche 23) sans garantie du capital est conseillée. La valeur de votre épargne-pension peut fluctuer et entraîner aussi bien des gains que des pertes.
  3. Vous optez pour une combinaison de 1 et 2 ? Avec cette formule, la valeur de votre épargne-pension peut donc également fluctuer.

Stratégie du cycle de vie

Vous pouvez confier toute la gestion aux experts de l’assureur. Vos versements seront répartis selon votre âge (combien d’années pouvez-vous encore épargner) et les risques que vous êtes prêt à prendre. Votre épargne sera répartie de façon optimale entres des formules avec plus ou moins de risques. Plus jeune vous êtes, plus de risques vous pourrez inclure et plus haut le rendement potentiel sera. Si vous êtes un peu plus âgé, des placements plutôt défensifs vous assureront plus de stabilité. Plus vous vous rapprochez de votre pension, moins votre épargne va fluctuer.

Vous commencez par choisir entre deux formules de base:

  1. mixte: combiner une assurance placement (branche 23) et une assurance épargne (branche 21)
  2. non-mixte: opter 100% pour une assurance placement (branche 23), donc sans garantie du capital.

En plus, quel que soit votre choix, il est important d’indiquer le risque que vous êtes prêt à prendre: défensif, dynamique ou neutre.

Votre courtier WDR ne saurait trop insister sur les risques liés à l’assurance placement (branche 23). En effet, le risque principal que vous encourez est celui des marchés financiers. Selon le type de fonds sélectionné, celui-ci peut comprendre le risque lié aux marchés boursiers, le risque de taux d’intérêt, de crédit et de change. D’autres exemples moins connus sont les risques de liquidité, de contrepartie et opérationnel.

Nos spécialistes vous conseillent également à protéger votre famille dans le cas où vous mourriez précocement. Dans le cadre de votre contrat PLCS, vous avez la possibilité de conclure une couverture décès complémentaire. Nous nous ferons un plaisir de nous en charger pour vous.

Si vous êtes intéressé ou si vous voulez de plus amples renseignements, n’hésitez pas à nous contacter.