Commerces et entreprises : l’heure de la reprise a sonné

Après des semaines de fermeture, de nombreux commerces et PME peuvent enfin reprendre du service. Cela demande un peu d’organisation. Comment garantissez-vous la sécurité de vos collaborateurs et de vos clients ? Qu’en est-il de vos assurances ? Je vous aide à vous y retrouver.

Qui peut rouvrir ?

Les restaurants, bars et cafés ont maintenant pu ouvrir aussi. Les entreprises B2B des secteurs non essentiels ont été autorisées à rouvrir le 4 mai et les magasins non alimentaires le 11 mai.

Depuis le 18 mai, les professions de contact, telles que les coiffeurs et les salons de soins esthétiques ainsi que les marchés publics sont également autorisés à reprendre leurs activités sous certaines conditions.

Comment rouvrir en toute sécurité ?

Que vous ayez un commerce ou que vous dirigiez une PME, la sécurité de vos clients et de vos collaborateurs est primordiale. Préparez-vous bien…

  • Nettoyez toutes les zones et tous les matériaux utilisés par les clients et le personnel.

Expliquez clairement les règles à vos collaborateurs, vos clients et vos fournisseurs. Utilisez pour ce faire des dépliants d’information,

Le télétravail reste la norme lorsque la fonction du travailleur le permet. Si cela n’est pas possible, la mesure la plus importante est de respecter une distance d’un mètre et demi.

Vous trouverez toutes les recommandations et lignes directrices pour contrer la propagation du COVID-19 sur le lieu de travail dans le guide générique du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale.

Principale ligne directrice pour les commerces

En tant que commerçant, vous ne pouvez accueillir au maximum qu’un client par 10 mètres carrés. Si votre magasin a une superficie inférieure à 20 mètres carrés, vous pouvez recevoir jusqu’à deux clients, à condition de pouvoir garantir une distance d’un mètre et demi entre eux.

Découvrez les autres directives à suivre pour votre magasin dans le « Guide concernant l’ouverture des commerces » du SPF Économie.

Comment puis-je vous aider ?

Vos activités en tant que commerçant ou dirigeant de PME étaient à l’arrêt ces dernières semaines ? Peut-être aviez-vous fait suspendre temporairement et à titre exceptionnel vos contrats de véhicules professionnels ou vos autres polices ? Je serais heureux de remettre cela en ordre pour vous afin que vous puissiez redémarrer votre activité en toute sécurité. Vous aviez adapté votre activité dans d’autres domaines et cela affecte-t-il vos assurances ? Faites-le moi savoir pour éviter d’être trop assuré(e) ou pas assez.